S. Bohler : Rééduquez notre cerveau pour sortir de la crise écologique
link Source : www.youtube.com
assignment Niveau : Introductif
chat_bubble_outline Langue : Français
person TEDx Talks
date_range Publié le 26 avril 2019
card_giftcard 3 points
Logo My Mooc Business

Ils choisissent Edflex pour développer les compétences en entreprise.

En savoir plus
Avis de la communauté
5
starstarstarstarstar
2 avis

En résumé

Sébastien Bohler est ingénieur, ancien élève de l’Ecole Polytechnique, et docteur en neurosciences, titulaire d’une thèse de l’université Pierre-et-Marie-Curie, préparée dans le laboratoire de Jean-Pierre Changeaux à l’Institut Pasteur, sur le fonctionnement des récepteurs neuronaux impliqués dans la dépendance à la nicotine. En 2002, il participe à la création de la revue Cerveau & Psycho, consacrée aux neurosciences et à la psychologie, avant d’analyser successivement par ses chroniques les ressorts du cerveau humain dans des médias comme Arrêt sur Images, La Tête au Carré ou 28 minutes sur Arte. Auteur d’ouvrages sur nos émotions, sur la sexualité ou notre rapport à l’information, il alerte également sur les risques de dérive des neurosciences. En 2019, son essai Le bug humain (Robert Laffont) tire la sonnette d’alarme : notre cerveau n’est pas programmé pour préserver notre planète et nous engage vers des comportements qui nous font aujourd’hui courir le plus grand danger. Sébastien Bohler est ingénieur, ancien élève de l’Ecole Polytechnique, et docteur en neurosciences, titulaire d’une thèse de l’université Pierre-et-Marie-Curie, préparée dans le laboratoire de Jean-Pierre Changeaux à l’Institut Pasteur, sur le fonctionnement des récepteurs neuronaux impliqués dans la dépendance à la nicotine. En 2002, il participe à la création de la revue Cerveau & Psycho, consacrée aux neurosciences et à la psychologie, avant d’analyser successivement par ses chroniques les ressorts du cerveau humain dans des médias comme Arrêt sur Images, La Tête au Carré ou 28 minutes sur Arte. Auteur d’ouvrages sur nos émotions, sur la sexualité ou notre rapport à l’information, il alerte également sur les risques de dérive des neurosciences. En 2019, son essai Le bug humain (Robert Laffont) tire la sonnette d’alarme : notre cerveau n’est pas programmé pour préserver notre planète et nous engage vers des comportements qui nous font aujourd’hui courir le plus grand danger. 

more_horiz Lire plus
more_horiz Lire moins
Avis de la communauté
5 /5 Moyenne
starstarstarstarstar
2
starstarstarstarstar
0
starstarstarstarstar
0
starstarstarstarstar
0
starstarstarstarstar
0
Le meilleur avis

en peu de mots tout est dit.

Anonyme
Anonyme,
le 23 juin 2020
Quelle note donnez-vous à cette ressource ?
5/5
Anonyme,
le 23 juin 2020
starstarstarstarstar

en peu de mots tout est dit.

Anonyme,
le 10 juin 2020
starstarstarstarstar

Bien vulgarisé