date_range Débute le 2 février 2015
event_note Se termine le 19 mars 2015
list 6 séquences
assignment Niveau : Introductif
chat_bubble_outline Langue : Français
card_giftcard 0 point
- /5
Avis de la communauté
0 avis

Les infos clés

credit_card Formation gratuite
verified_user Certification gratuite

En résumé

Le cas du SRAS (syndrome respiratoire aigu sévère) est présenté ici dans un cadre analytique propre aux sciences sociales associant anthropologie, sociologie, histoire des épidémies, relations internationales, économie de la santé et critique de la communication de crise. Responsable en 2003 de 8 096 cas déclarés et de 774 décès à travers le monde (taux de mortalité : 10%), le SRAS a été regardé comme l’aube d’une nouvelle gouvernance « verticale » renversant le schéma classique de la protection sanitaire du commerce international et des relations entre les Etats et bouleversant les rapports traditionnels entre l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et ses Etats membres.

more_horiz Lire plus
more_horiz Lire moins
dns

Le programme

A la fin du cours, les étudiants seront capables de :

  • Discuter le rôle de la globalisation et de ses différents facteurs dans l’émergence de nouvelles maladies infectieuses ;
  • discuter la notion de « gouvernance » appliquée à la lutte contre les épidémies et comprendre le rôle des organisations internationales dans la gestion et le contrôle des menaces sanitaires graves ;
  • analyser les relations entre la structure des Etats, la nature des régimes politiques et la gestion de crise dans le domaine des maladies infectieuses ;
  • comprendre le rôle et l’évolution des mesures non pharmaceutiques de lutte et des quarantaines dans la défense contre les risques de contamination ;
  • analyser l’évolution des comportements individuels en temps d’épidémie.

Séance 1 : Introduction générale : une « étrange maladie contagieuse » envahit la planète ; elle est jugulée par des « méthodes médiévales ».

Séance 2 : Le SRAS a-t-il provoqué une sorte de « Tchernobyl chinois »? Pékin a-t-il plié devant Genève ?

Séance 3 : Genève, Toronto et les avertissements sur les voyages.

Séance 4 : Les leçons économiques du SRAS et les changements de comportements.

Séance 5 : Le SRAS, « répétition générale » avant la pandémie grippale (ou l’attentat bioterroriste). La réforme du Règlement sanitaire international.

record_voice_over

Les intervenants

Patrick Zylberman

Professeur des Universités et titulaire de la chaire d’histoire de la santé à l’Ecole des hautes études en santé publique, Rennes et Paris. Il est membre de la commission spécialisée des maladies transmissibles du Haut Conseil de la Santé publique. Il siège également à la Section santé et protection sociale du Conseil supérieur de la Formation et de la Recherche stratégiques.

store

Le concepteur

L’université Sorbonne Paris Cité est une communauté d'universités et établissements, regroupant des établissements d’enseignement supérieur et de recherche de la ville de Paris et de la Seine-Saint-Denis.

assistant

La plateforme

France Université Numérique est le diffuseur des cours en ligne des établissements d’enseignement supérieur français et de leurs partenaires.

Il opère plusieurs plateformes de diffusion, dont la plus connue, FUN MOOC, est la première plateforme académique francophone mondiale. Grâce à de nombreux établissements partenaires, cette plateforme propose un vaste catalogue de cours s’enrichissant de jour en jour avec des thématiques variées et d’actualité.
 

Vous êtes le concepteur de ce MOOC ?
Quelle note donnez-vous à cette ressource ?
Contenu
0/5
Plateforme
0/5
Animation
0/5