Promouvoir l’activité physique et limiter la sédentarité chez les jeunes
date_range Débute le 14 mars 2016
event_note Se termine le 24 avril 2016
list 6 séquences
assignment Niveau : Introductif
label Santé et Médecine
chat_bubble_outline Langue : Français
card_giftcard 7.2 points
- /5
Avis de la communauté
0 avis

Les infos clés

credit_card Formation gratuite
verified_user Certification gratuite
timer 12 heures de cours

En résumé

Au terme des 6 semaines, vous serez en mesure de : Argumenter l’intérêt de développer un projet de promotion de l’activité physique auprès des jeunes et de limiter la sédentarité Décrire les principales caractéristiques du modèle socio-écologique de la démarche Icaps Identifier les partenariats et outils pour mettre en place un projet Utiliser la démarche pour mettre en place un projet intersectoriel et participatif Connaitre les bases pour suivre et évaluer un projet

more_horiz Lire plus
more_horiz Lire moins
dns

Le programme

Attention la platefome d'hébergement du cours n'est plus disponible.

Semaine 0 : Initiation à l'environnement de la plateforme / présentation du parcours et des participants

Semaine 1 : Activité physique et sédentarité

Semaine 2 : Approche socio-écologique de la pratique d'activités physiques / sédentarité chez les jeunes

Semaine 3 : Élaboration d'un projet de promotion des activités physiques : quelques éléments de méthode

Semaine 4 : Stratégie d'intervention : action et outils de promotion des activités physiques

Semaine 5 : Suivi et élaboration d'un projet de promotion des activités physiques

record_voice_over

Les intervenants

LE COMITÉ PÉDAGOGIQUE

Florence Rostan : Chargée de mission au département développement des compétences et amélioration des pratiques professionnelles de l'Inpes

Chantal Simon : Professeur des universités en nutrition à la faculté de médecine et de maïeutique Lyon Sud. Praticien hospitalier au CHU de Lyon.

Julie-Anne Nazare : Docteur en physiologie de la nutrition, coordinatrice scientifique de CENS, enseignante à l’Université Claude Bernard Lyon 1

Geneviève Le Bihan : Responsable Master « Prévention, éducation pour la santé, activité physique » (PESAP) Maître de conférences associée, UFR STAPS, Université de Montpellier.

Emmanuelle Hamel : Chef du département développement des compétences et amélioration des pratiques professionnelles de l'Inpes

Angélique Nugier : Chargée d'études et de recherche à la Direction des affaires scientifiques de l'Inpes Frédéric Forestier : Infirmier de formation initiale, chargé de mission « formation et formation à distance » au Réseau des Université pour l’éducation à la santé (UNIRéS)

Patricia Bristol : Infirmière conseillère technique au sein bureau de la santé de l’action sociale et de la sécurité, de la direction générale de l'éducation nationale, au ministère de l'Éducation nationale

Stéphanie Regat : Chargée de mission au département développement des compétences et amélioration des pratiques professionnelles de l'Inpes

François RECHENMANN François Rechenmann est chercheur en bioinformatique. Il a été directeur de recherche chez Inria pendant plus de 30 ans et a notamment travaillé au sein de l’équipe Ibis dont les projets de recherche sont axés sur la biologie numérique. Il se consacre aujourd’hui à ses activités de directeur général de l'entreprise de bioinformatique Genostar.

store

Le concepteur

L’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé est un établissement public administratif créé par la loi du 4 mars 2002 relative aux droits des malades et à la qualité du système de santé.

L’Institut est un acteur de santé publique plus particulièrement chargé de mettre en oeuvre les politiques de prévention et d’éducation pour la santé dans le cadre plus général des orientations de la politique de santé publique fixées par le gouvernement.

La loi du 9 août 2004 relative à la politique de santé publique a élargi ses missions initiales à la participation à la gestion des situations urgentes ou exceptionnelles ayant des conséquences sanitaires collectives et à la formation à l’éducation pour la santé.

Quelle note donnez-vous à cette ressource ?
Contenu
0/5
Plateforme
0/5
Animation
0/5

Vous pourriez être intéressé par...