date_range Débute le 12 mars 2018
event_note Se termine le 9 avril 2018
list 6 séquences
assignment Niveau : Introductif
label Santé et Médecine
chat_bubble_outline Langue : Français
card_giftcard 0 point
- /5
Avis de la communauté
0 avis

Les infos clés

credit_card Formation gratuite
verified_user Certification gratuite

En résumé

Le paludisme a affecté les hommes à travers l’histoire. L’on trouve ainsi des références au paludisme dans d’anciens textes de Chine ou d’Inde datant de 2000 avant Jésus-Christ. Le paludisme demeure aujourd'hui un problème majeur de santé publique dans de nombreux pays à faibles et moyens revenus en zone tropicale. En 2016, l’OMS estime à 216 millions le nombre de cas de paludisme, ayant entraîné 445 000 décès, principalement en Afrique subsaharienne. Le Paludisme est causé par un parasite unicellulaire appelé Plasmodium, dont cinq espèces infectent l’homme : Plasmodium falciparum, P. vivax, P. malariae, P. ovale and P. knowlesi, Plasmodium falciparium étant le plus pathogène et plasmodium vivax le plus répandu.

Bien que l’utilisation intensive des outils de contrôle du paludisme aujourd'hui disponibles ait permis une réduction considérable de la transmission du paludisme dans les régions endémiques au cours de la dernière décennie, l’élimination du paludisme dans les régions hautement endémiques demeure un objectif lointain. Une bonne compréhension de la biologie fondamentale des parasites du paludisme et de leurs interactions avec l’hôte humain et le vecteur moustique est nécessaire pour développer de nouveaux outils susceptibles de jouer un rôle majeur pour le contrôle et à terme l’élimination du paludisme.

L’objectif de ce MOOC consiste à fournir aux apprenants un aperçu du vaste panel de disciplines impliquées et des questions étudiées dans la recherche sur le paludisme. Ce MOOC va de la biologie moléculaire et cellulaire du parasite et de ses différents cycles de vie à la recherche clinique sur le terrain et à l’hôpital sur la maladie. Il traite de l’utilisation des dernières technologies génomiques pour étudier la biologie du parasite, mais également de la recherche translationnelle pour le développement de nouveaux outils de contrôle, y compris les médicaments et les vaccins. Il présente également l’épidémiologie du paludisme et la recherche clinique, pour mieux comprendre le paludisme en tant que problème de santé publique.

more_horiz Lire plus
more_horiz Lire moins
dns

Le programme

Semaine 1 : Historique, épidémiologie et présentation clinique du paludisme
1. Histoire et contrôle du paludisme
2. Epidemiology of malaria / Épidémiologie du paludisme
3. Présentation clinique du paludisme
4. Physiopathologie du paludisme
5. Diagnostic du paludisme

Semaine 2 : Cycle de vie et biologie cellulaire du plasmodium
6. Phase pré-érythrocytaire (et mobilité du zoïte)
7. Phase érythrocytaire et invasion du zoïte
8. Phase sexuée du parasite dans le moustique
9. Cytoadhésion et variations antigéniques
10. Paludisme pendant la grossesse

Semaine 3: Génome et génétique moléculaire
11. The Plasmodium genome and its expression / Le génome du plasmodium et son expression
12. Genomic techniques / Techniques de génomique
13. Parasite transfection / Transfection du parasite
14. Genome manipulation / Manipulation du génome
15. CRISPR-Cas9 / CRISPR-Cas9

Semaine 4: Immunité et vaccins contre le paludisme
16. Immunity to Plasmodium/Immunité contre le plasmodium
17. Immune evasion/ Échappement immunitaire
18. Pre-erythrocytic stage vaccines / Les vaccins de l’étape pré-érythrocytaire
19. Blood stage vaccines / Les vaccins de l’étape sanguine
20. Transmission blocking vaccines / Les vaccins bloquant la transmission

Semaine 5: Médicaments contre le paludisme
21. Les médicaments antipaludéens
22. Traitement antipaludéen et suivi
23. Traitement antipaludéen et santé publique
24. Résistance au traitement
25. Métabolisme du parasite et nouvelles cibles thérapeutiques

Semaine 6: Moustiques, Plasmodium vivax et élimination du paludisme
26. Écologie du moustique anophèle
27. Le contrôle des vecteurs du paludisme
28. Dormance et quiescence du parasite
29. Le cas de Plasmodium vivax
30. Élimination du paludisme

record_voice_over

Les intervenants

CHETAN CHITNIS

Chetan Chitnis a obtenu son doctorat de Biophysique de l’Université de Berkeley en 1990 et a travaillé sur le paludisme lors de son post-doctorat aux National Institutes of Health à Bethesda, de 1990 à 1995. Il retourne en Inde en 1995 pour travailler au Centre international de génie génétique et de biotechnologie (International Centre for Genetic Engineering and Biotechnology - ICGEB), où il établit un groupe de recherche fondamentale et translationnelle sur le paludisme, couronné de succès. Il rejoint en 2014 l’Institut Pasteur en tant que Professeur au sein du Département Parasites et Insectes vecteurs, où il dirige l’unité Biologie du plasmodium et Vaccins. Son unité étudie les mécanismes moléculaires qui permettent aux parasites du paludisme d’envahir les érythrocytes hôtes et utilise ces informations pour développer des vaccins et identifier de nouvelles cibles thérapeutiques

store

Le concepteur

L’Institut Pasteur est une fondation française privée à but non lucratif qui se consacre à l'étude de la biologie, des microorganismes, des maladies et des vaccins.

assistant

La plateforme

France Université Numérique (FUN MOOC) est la plate-forme nationale française présentée via un portail web visant à promouvoir l'utilisation des cours en ligne ouvert et massif (MOOC).

Les cours sont hébergés par une plateforme distincte du portail et accessibles gratuitement par tous après inscription. 

Quelle note donnez-vous à cette ressource ?
Contenu
0/5
Plateforme
0/5
Animation
0/5