date_range Débute le 14 mars 2018
event_note Se termine le 9 avril 2018
list 30 séquences
assignment Niveau : Introductif
chat_bubble_outline Langue : Anglais
card_giftcard 0 point
Envie de partager ce MOOC dans votre entreprise ?
My Mooc
For Business
- /5
Avis de la communauté
0 avis

Les infos clés

credit_card Formation gratuite
verified_user Certification payante

En résumé

Malaria has plagued humans through history. References to malaria are found in ancient texts from China and India that date as far back as 2000 BC . Malaria remains a major public health problem in many low and middle-income countries in the tropics. In 2016, WHO estimates that the disease caused around 216 million cases of febrile attacks and 445,000 deaths, primarily in sub-Saharan Africa. Malaria is caused by a unicellular parasite called Plasmodium, of which five species infect humans: Plasmodium falciparum, P. vivax, P. malariae, P. ovale and P. knowlesi; P. falciparum is the most pathogenic and P. vivax is the most widespread over the globe.

While the intensive application of currently available malaria control tools has greatly reduced malaria transmission in endemic regions over the past decade, the possibility of malaria elimination in highly endemic regions remains a distant goal. A clear understanding of the basic biology of malaria parasites and its interactions with both the human host and mosquito vector is needed to develop novel tools that can play a major role in the effort to control and eventually eliminate malaria.

The objective of this MOOC is to provide participants with a glimpse of the wide range of disciplines involved and questions addressed in malaria research. It goes from basic cell and molecular biology of malaria parasites and its different life cycle stages to field and hospital-based clinical research on malaria pathology. It covers the application of the latest genomics-based technologies to investigate parasite biology to translational research on development of new control tools, including drugs and vaccines. It also deals with malaria epidemiology and clinical research, to better understand malaria as a public health problem.

Le paludisme a affecté les hommes à travers l’histoire. L’on trouve ainsi des références au paludisme dans d’anciens textes de Chine ou d’Inde datant de 2000 avant Jésus-Christ. Le paludisme demeure aujourd'hui un problème majeur de santé publique dans de nombreux pays à faibles et moyens revenus en zone tropicale. En 2016, l’OMS estime à 216 millions le nombre de cas de paludisme, ayant entraîné 445 000 décès, principalement en Afrique subsaharienne. Le Paludisme est causé par un parasite unicellulaire appelé Plasmodium, dont cinq espèces infectent l’homme : Plasmodium falciparum, P. vivax, P. malariae, P. ovale and P. knowlesi, Plasmodium falciparium étant le plus pathogène et plasmodium vivax le plus répandu.

Bien que l’utilisation intensive des outils de contrôle du paludisme aujourd'hui disponibles ait permis une réduction considérable de la transmission du paludisme dans les régions endémiques au cours de la dernière décennie, l’élimination du paludisme dans les régions hautement endémiques demeure un objectif lointain. Une bonne compréhension de la biologie fondamentale des parasites du paludisme et de leurs interactions avec l’hôte humain et le vecteur moustique est nécessaire pour développer de nouveaux outils susceptibles de jouer un rôle majeur pour le contrôle et à terme l’élimination du paludisme.

L’objectif de ce MOOC consiste à fournir aux apprenants un aperçu du vaste panel de disciplines impliquées et des questions étudiées dans la recherche sur le paludisme. Ce MOOC va de la biologie moléculaire et cellulaire du parasite et de ses différents cycles de vie à la recherche clinique sur le terrain et à l’hôpital sur la maladie. Il traite de l’utilisation des dernières technologies génomiques pour étudier la biologie du parasite, mais également de la recherche translationnelle pour le développement de nouveaux outils de contrôle, y compris les médicaments et les vaccins. Il présente également l’épidémiologie du paludisme et la recherche clinique, pour mieux comprendre le paludisme en tant que problème de santé publique.

more_horiz Lire plus
more_horiz Lire moins
report_problem

Les prérequis

This MOOC is aimed at people interested in malaria and in understanding the complex biology of malaria parasites, how they cause the disease and how one can try to develop new tools including drugs and vaccines to combat it.

This MOOC is open to everyone interested in malaria, with a good scientific background. A bachelor of science is recommended to follow this MOOC.

Ce MOOC s’adresse aux personnes intéressées par le paludisme et souhaitant mieux comprendre la biologie complexe des parasites du paludisme, comment ils provoquent la maladie et comment on peut essayer de développer de nouveaux outils, y compris des médicaments et des vaccins pour la combattre.

Ce MOOC est ouvert à tous ceux qui s’intéressent au paludisme, avec une bonne formation scientifique. Une licence de sciences est recommandée pour suivre ce MOOC.

dns

Le programme

Week 1: History, Epidemiology and clinical presentation of malaria / Historique, épidémiologie et présentation clinique du paludisme
  • 1. History of malaria and malaria control / Histoire et contrôle du paludisme
  • 2. Epidemiology of malaria / Épidémiologie du paludisme
  • 3. Clinical presentation of malaria / Présentation clinique du paludisme
  • 4. Pathophysiology of malaria / Physiopathologie du paludisme
  • 5. Malaria diagnosis / Diagnostic du paludisme
Week 2: Life cycle and cellular biology of Plasmodium / Cycle de vie et biologie cellulaire du plasmodium
  • 6. Pre-erythrocytic phase (and zoite motility)/ Phase pré-érythrocytaire (et mobilité du zoïte)
  • 7. Erythrocytic phase (and zoite invasion) / Phase érythrocytaire et invasion du zoïte
  • 8. Sexual and mosquito phase / Phase sexuée du parasite dans le moustique
  • 9. Cytoadherence and antigenic Variation / Cytoadhésion et variations antigéniques
  • 10. Malaria in Pregnancy / Paludisme pendant la grossesse
Week 3: Genome and molecular genetics/ Génome et génétique moléculaire
  • 11. The Plasmodium genome and its expression / Le génome du plasmodium et son expression
  • 12. Genomic techniques / Techniques de génomique
  • 13. Parasite transfection / Transfection du parasite
  • 14. Genome manipulation / Manipulation du génome
  • 15. CRISPR-Cas9 / CRISPR-Cas9
Week 4: Immunity to and vaccines against malaria / Immunité et vaccins contre le paludisme
  • 16. Immunity to Plasmodium/Immunité contre le plasmodium
  • 17. Immune evasion/ Échappement immunitaire
  • 18. Pre-erythrocytic stage vaccines / Les vaccins de l’étape pré-érythrocytaire
  • 19. Blood stage vaccines / Les vaccins de l’étape sanguine
  • 20. Transmission blocking vaccines / Les vaccins bloquant la transmission
Week 5: Drugs against malaria / Médicaments contre le paludisme
  • 21. Anti-malarial drugs / Les médicaments antipaludéens
  • 22. Drug treatment and follow-up/ Traitement antipaludéen et suivi
  • 23. Drug treatment and public health / Traitement antipaludéen et santé publique
  • 24. Drug resistance / Résistance au traitement
  • 25. Parasite metabolism and new drug targets / Métabolisme du parasite et nouvelles cibles thérapeutiques
Week 6: Mosquitoes, Plasmodium vivax and malaria elimination / Moustiques, Plasmodium vivax et élimination du paludisme
  • 26. Ecology of anopheline mosquitoes / Écologie du moustique anophèle
  • 27. Vector control for malaria / Le contrôle des vecteurs du paludisme
  • 28. Parasite dormancy and quiescence / Dormance et quiescence du parasite
  • 29. The case of Plasmodium vivax / Le cas de Plasmodium vivax
  • 30. Malaria elimination / Élimination du paludisme
record_voice_over

Les intervenants

Chetan Chitnis
Chetan CHITNIS received his Ph.D. in Biophysics from the University of California, Berkeley in 1990 and conducted post-doctoral research on malaria at the National Institutes of Health, Bethesda from 1990 to 1995. He returned to India in 1995 to work at the International Centre for Genetic Engineering and Biotechnology (ICGEB) where he established a highly successful group working on basic and translational research on malaria. In 2014, he joined the Institut Pasteur, Paris as Professor in the Department of Parasites and Insect Vectors where he currently heads the Malaria Parasite Biology and Vaccines Unit. His research unit studies the molecular mechanisms that enable malaria parasites to invade host erythrocytes and uses this information to develop vaccines and identify novel drug targets.

store

Le concepteur

L’Institut Pasteur est une fondation française privée à but non lucratif qui se consacre à l'étude de la biologie, des microorganismes, des maladies et des vaccins.

assistant

La plateforme

France Université Numérique est le diffuseur des cours en ligne des établissements d’enseignement supérieur français et de leurs partenaires.

Il opère plusieurs plateformes de diffusion, dont la plus connue, FUN MOOC, est la première plateforme académique francophone mondiale. Grâce à de nombreux établissements partenaires, cette plateforme propose un vaste catalogue de cours s’enrichissant de jour en jour avec des thématiques variées et d’actualité.
 

Vous êtes le concepteur de ce MOOC ?
Quelle note donnez-vous à cette ressource ?
Contenu
0/5
Plateforme
0/5
Animation
0/5