date_range Débute le 2 octobre 2017
event_note Se termine le 17 décembre 2017
list 12 séquences
assignment Niveau : Introductif
label Philosophie et Religion
chat_bubble_outline Langue : Français
card_giftcard 216 points
4.5 /5
Avis de la communauté
501 avis

Les infos clés

credit_card Formation gratuite
verified_user Certification payante
timer 360 heures de cours

En résumé

Qu’est-ce que le péché originel ? Pourquoi l’Eglise catholique interprète-t-elle le récit d’Adam & Eve en termes de chute et de péché ? La doctrine catholique serait-elle misanthrope ?

Ce MOOC s’adresse à tous ceux qui perçoivent le récit d’Adam et Eve comme l’un des plus grands récits fondateurs de l’histoire de la culture. Que l’on soit croyant ou pas, que l’on soit juif, chrétien ou musulman, le livre de la Genèse est un texte source. Son influence considérable est abondamment illustrée par l’histoire de l’art. Le mythe d’un âge d’or révolu traverse un très grand nombre de cultures et peut-être même toutes ; c’est un thème universel, pris en charge par la Bible d’une manière spécifique. L’envie de sonder les origines mystérieuses de l’humanité et les profondeurs de la sagesse biblique est un prérequis nécessaire au suivi de ce MOOC. Avoir une idée générale de l’organisation des livres qui constituent la Bible (en particulier l’articulation Ancien Testament – Nouveau Testament) peut être un avantage sans être une condition.

Le dogme du péché originel est une spécificité catholique. L’expression « péché originel » n’est pas dénuée d’ambiguïté. Ce thème est révélateur d’enjeux importants, puisqu’il engage une vision du monde, de l’histoire, de l’être humain et même de Dieu. Il nous fait parcourir deux mille ans de théologie chrétienne, émaillés de rebondissements et porteurs en même temps d’un message cohérent. Ce MOOC intéressera ceux qui s’interrogent sur la manière dont l’Eglise interprète la Bible. Le texte de la Genèse, témoin d’une sagesse ancestrale, appartient au patrimoine de l’humanité. Il ne peut néanmoins pas être lu sans que soient prises en considération les traditions qui ont produit ce texte et ses interprétations.

Objet du cours

L’objectif du MOOC est de montrer que le dogme du péché originel procède d’une lecture chrétienne des Ecritures et de l’histoire. S’il est dogmatiquement nécessaire de postuler quelque chose comme un péché originel, un certain nombre de questions resteront sans réponse (quelle est la définition du péché originel ? Qui donc est Adam ? Qu’a-t-il fait ? Pourquoi le mal ?), car le but de la théologie dogmatique n’est pas de fournir un système philosophique. Il s’agit donc d’entrer dans une démarche interprétative et d’intelligence de la foi.

Ce cours en ligne aborde un secteur de la théologie qui fait l’objet d’un travail intense de la part des théologiens, encore aujourd’hui. Il existe plusieurs compréhensions possibles du péché originel. Certaines de ces compréhensions sont en concurrence, au moins quant à quelques-uns de leurs aspects. Nous aurons besoin de rassembler, pendant notre parcours, des données de diverse nature (Bible, tradition, auteurs chrétiens majeurs, théologiens, conciles).

Le résultat attendu est une meilleure perception de l’« organicité » des vérités de la foi. Celles-ci forment un tout cohérent dans lequel s’inscrit opportunément le dogme du péché originel. Nous vérifierons que le centre du message n’est pas le péché mais l’annonce du Christ sauveur, le nouvel Adam.

more_horiz Lire plus
more_horiz Lire moins
dns

Le programme

Le cours se déroulera sur dix semaines suivies d’une évaluation finale et d’une séance de conclusion. Il explique l’histoire de la doctrine du péché originel tout en honorant les thèmes essentiels relatifs à cette question (historicité, mort, révélation, problème du mal, salut…). La thèse principale est la centralité du Christ ; la construction du cours n’est donc pas strictement linéaire mais elle implique des reprises.

En effet, un va et vient est nécessaire entre les données bibliques, l’histoire de leur interprétation et l’évolution de notre compréhension du monde. La Révélation n’est pas un texte figé mais un dévoilement jamais achevé de Dieu et de notre vocation ultime. Le péché originel, parce qu’il engage la question du salut et de son rapport à l’histoire, est un thème appelé à être fréquemment repris pour être compris à nouveau.

I. Parcours biblique

Semaine 1) Le récit de la Genèse
1. Les premiers chapitres du livre de la Genèse nous donnent nos coordonnées GPS (sabbat ; éthique ; histoire d’avant l’histoire)
2. Mythe et histoire : faire de l’histoire et parler de l’histoire
3. Lecture chrétienne du livre de la Genèse

Semaine 2) Au commencement
1. Création et commencement : fixer le cadre de l’Alliance
2. Parler des origines : savoir d’où l’on vient et savoir où l’on va
3. Création et péché originel : comprendre l’origine à partir de la fin

II. Tradition chrétienne

Semaine 3) Interprétation
1. Saint Augustin
2. Luther
3. Le concile de Trente

III. Vision catholique

Semaine 4) Éléments dogmatiques : le baptême
1. Le baptême enlève totalement le péché originel
2. La concupiscence n’est pas un péché
3. Le péché originel est-il un péché ?

Semaine 5) Éléments dogmatiques : le rapport péché - mort
1. Les « conciles » et le concile : Carthage, Orange, Trente
2. Le Catéchisme de l’Eglise Catholique
3. Il y a mort et mort

IV. Reprise systématique et prolongements

Semaine 6) Péché originel originant
1. Ce qui s’est passé : peut-on lire le mythe comme un livre d’histoire ?
2. Péché et mort (à nouveau) : l’homme devait-il mourir ?
3. Alliance et ombres : le projet de Dieu et le péché du monde

Semaine 7) Adam et le Christ ? Ou le Christ et Adam ?
1. Adam a-t-il existé ?
2. Le Christ, nouvel Adam
3. Fils d’Adam, fils de Dieu (péché originel originé)

Semaine 8) Le mal
1. Le mal et les maux
2. L’énigme est plus féconde que l’explication
3. Théodicée : Dieu convoqué devant notre tribunal

V. Le Christ : clé d’interprétation

Semaine 9) Le Christ, centre de l’histoire
1. Ténèbres et lumière, aux origines
2. Le Christ, lumière venue dans le monde
3. Le mystère de la Croix

Semaine 10) Le fruit était-il défendu ?
1. La vertu n’est pas fille de l’ignorance
2. L’arbre de vie dans la Bible
3. L’eucharistie

VI. Excursus

Semaine 11) Les philosophes et l’espérance
1. Immanuel Kant
2. Jean-Jacques Rousseau
3. Friedrich Nietzsche

Au terme du parcours, une évaluation finale en ligne suite à laquelle le participant pourra demander, en fonction de sa moyenne globale, une attestation de réussite numérique d’un montant de 15€, accompagnée d’un livret bonus au format pdf.

record_voice_over

Les intervenants

David Sendrez

Titulaire d’un DEA de philosophie (Paris IV) et Docteur en théologie (Grégorienne, Rome), le Père David Sendrez est professeur à l’Ecole Cathédrale du Collège des Bernardins, au sein de la Faculté Notre-Dame, de l’Institut Supérieur des Sciences Religieuses et des Cours publics. Aumônier de collège-lycée dans l’enseignement public à Paris, de 2011 à 2016, le Père Sendrez est actuellement vicaire à Saint Jacques du Haut-Pas. Son domaine de prédilection concerne la rationalité théologique.

store

Le concepteur

Dans une société qui évolue plus vite que notre capacité à en percevoir les enjeux, le Collège des Bernardins est un espace de liberté qui invite à croiser les regards pour cheminer dans la compréhension du monde et bâtir un avenir respectueux de l’homme et de la culture à la lumière de la foi et de la raison. Tout au long de l’année, formations, débats, séminaires de recherche et création artistique se répondent.
assistant

La plateforme

Avec SINOD, le Collège des Bernardins souhaite enseigner la théologie, la philosophie, l’histoire, l’art à un public francophone réparti dans la France entière et tout autour de la planète.

Comme l’explique le Père Eric Morin, responsable du projet, le but est ainsi de rassembler une communauté d’apprenants qui pourra s’interroger et se laisser interroger pour découvrir la foi chrétienne, la laisser grandir en soi en pénétrant son intelligence et mettre celle-ci en débat avec les grandes questions qui nous habitent, nous, citoyens du monde du XXIe siècle.

Avis de la communauté
4.5 /5 Moyenne
402
78
14
1
6
Contenu
4.6/5
Plateforme
4.5/5
Animation
4.5/5
Le meilleur avis

J'ai attendu de l'avoir terminé avant de mesurer vraiment l'intérêt de ce mooc: je salue le travail de synthèse du père Sendrez. Un enseignement clair pour une notion assez compliquée. Des documents précieux "pour aller plus loin". Une mine de réflexions. Encore merci à vous père David et à Sinod pour ce mook essentiel.

le 28 janvier 2018
Quelle note donnez-vous à cette ressource ?
Contenu
0/5
Plateforme
0/5
Animation
0/5
le 19 juin 2018

Au 21eme siècle l'origine de l'Homme est connue avec certitude: les religions ne sont que des sectes qui exploitent la crédulité humaine

Katya CB,
le 28 janvier 2018

Excellent mooc, que j'ai dû, pour des raisons familiales, suivre en décalé, avec un "rush" à mi-décembre pour l'évaluation terminale et un autre rush pour prendre des notes ou télécharger certains contenus avant la clôture du mooc. Je compte bien poursuivre d'autres moocs sur sinod.

>Marie - Andrée BERTRAND,
le 28 janvier 2018

Je remercie le Père Sendrez pour la grande qualité de ce cours. Je n' ai malheureusement pas terminé de le suivre, mais je me réjouis de continuer grâce au contenu que j' ai sauvegardé. Grand merci à toute l' équipe, quelle merveille et quelle grâce de pouvoir suivre ces cours si enrichissant depuis la province, et de former ainsi une belle communauté sur le net. à bientôt pour d' autres cours bien fraternellement Marie -Andrée Bertrand

Olivier FELICE,
le 28 janvier 2018

Un grand merci au Père David Sendrez. J'ai avant tout apprécié sa pédagogie, savoir se mettre à la portée de tous. Je ne doute pas qu'il pourrait enseigner à des enfants (l'expertise s'acquière en enseignant car c'est alors l'obligation de faire la synthèse de nos connaissances. Trouver les mots qui font briller les yeux des enfants, est le test ultime). J'ai aussi beaucoup apprécié sa franchise et son honnêteté. À l'issue de ce cours je comprends mieux que certaines de mes interrogations ne trouveront jamais de réponses définitives ou toutes faites. J'ai pu aussi conforter un certain nombre d'acquis, m'enrichir de nouvelles pistes de travail, et mieux connaître l'évolution de la position de l'Église face à certaines questions. j'ai apprécié le rythme des vidéos, la structure du contenu et la préparation que l'on devine du Père David Sendrez. C'est un travail remarquable, et j'avoue qu'en tant qu'instructeur pour avoir aussi été derrière une caméra, le père est impressionnant. Merci aussi pour son implication tout au long de ce MOOC, merci à l'équipe pour les réponses fournies sur le forum (étonnant la justesse des réponses et des interventions). J'ai été très touché par la dernière intervention en direct, par le dernier petit mot sur le Forum. Je crois que la passion et la générosité sont des qualités essentielles pour un formateur. Vous avez les deux Père, en plus d'être un très bon pédagogue. Ce sera avant grand plaisir de vous revoir.

Anne du Sauveur Soeur,
le 28 janvier 2018

Beaucoup de bien : la clarté et la sûreté de l'exposé permettent approfondissement par la réflexion, la méditation et la prière.

Vous pourriez être intéressé par...