date_range Débute le 6 novembre 2017
event_note Se termine le 20 novembre 2017
list 6 séquences
assignment Niveau : Introductif
label Environnement
chat_bubble_outline Langue : Français
card_giftcard 7.2 points
- /5
Avis de la communauté
0 avis

Les infos clés

credit_card Formation gratuite
verified_user Certification gratuite
timer 12 heures de cours

En résumé

Concevoir, Emballage, Responsable, trois mots qui, mis bout à bout, illustrent la démarche qui vous est proposée ici, à savoir, réfléchir en amont de la création d’un produit à son devenir, une fois sa première vie, où son premier usage –celui de l’information et de la préservation d’un bien de consommation- terminés.

Connaitre, identifier et mettre en œuvre l’ensemble des solutions possibles pour réduire les impacts environnementaux, tout au long du cycle de vie, depuis le processus de développement produit en amont, jusqu’à l’heure du recyclage, alors même que le produit change de mains, tel est l’enjeu.

Pourquoi ? Comment ? C’est ce que ce MOOC vous propose de découvrir. Les modes de consommation ont changé, le nomadisme est entré dans nos vies, structurant notamment les repas de manière différente, et générant une augmentation des emballages et des produits mis sur le marché, et de fait de déchets induits.

Parallèlement à cela, l’emballage dont les fonctions premières sont la préservation du produit et l’information du consommateur, n’a jamais subi autant de pressions, avec d’un côté la tendance du vrac, mais aussi à l’inverse, un besoin croissant d’informations attendues par le consommateur. Parallèlement à cela, l’emballage dont les fonctions premières sont la préservation du produit et l’information du consommateur, n’a jamais subi autant de pressions, avec d’un côté la tendance du vrac, mais aussi à l’inverse, un besoin croissant d’informations attendues par le consommateur.

Un paradoxe que nous nous proposons d’étudier ici, avant d’aborder les actions qui permettent d’inverser la tendance, ou du moins, de limiter l’impact environnemental des emballages, et notamment la mise en place d’une démarche d’éco-conception.

Au cours des 6 semaines qui composent le cours, des spécialistes se succéderont afin de vous expliquer pourquoi mettre en place une démarche d’éco-conception, puis comment la mettre en place, à travers le prisme d’un emballage.

A la méthode, ils associeront l’utilisation d’un outil, Bee, créé de façon spécifique pour aider les entreprises à initier une démarche d’éco-conception de leurs emballages, avant de vous proposer de réfléchir vous-mêmes à un emballage/produit de votre choix.

Enfin, pour répondre à la question « Pourquoi, utiliser l’éco-conception ? » rappelons que nous serons 10 milliards d’humains sur terre à échéance 2020, exerçant, par nos modes de vie, une pression toujours plus forte sur les ressources naturelles.

Or mettre en place une démarche d’éco-conception, c’est poser la première pierre d’une démarche d’économie circulaire ; faire en sorte que ce qui a été construit puisse être déconstruit pour faciliter le recyclage des produits usagés et se donner une meilleure chance de réutiliser toutes les matières premières qui peuvent l’être.

more_horiz Lire plus
more_horiz Lire moins
dns

Le programme

Semaine 0
Elle présente en détail le contenu de chaque semaine de cours, les partenaires du projet, ainsi qu’une vidéo surprise qui retrace la genèse du projet.

Semaine 1
Carlos de los Llanos et Jan le Moux, respectivement directeur du recyclage et directeur éco-conception, matériaux et recyclage chez Eco-Emballages resitueront l’éco-conception dans une stratégie plus globale de développement durable, et soulignerons tous les points positifs qui poussent les entreprises à se lancer dans cette démarche. Que ceux-ci soient d’ordres environnementaux ou règlementaires.

Semaine 2
Lors de la deuxième semaine, Sophie Bonnier, responsable éco-conception chez Eco-Emballages définira -à travers le cas précis d’un emballage- ce qu’est une démarche d’éco-conception et à quels enjeux elle répond. Elle abordera également la notion d’analyse de cycle de vie.

Semaine 3
Elle aborde la notion de fin de vie des emballages. Quels sont les prérequis au recyclage ? Par quelles étapes passe le produit entre le moment où il est trié par le citoyen et celui où il redevient une matière recyclée, réutilisable ?
Cette semaine sera co-animée par Maryon Ginisty-Pailleux et Jean-Louis Davoust, respectivement ingénieur matériaux et directeur tri et valorisation.
Une vidéo-bonus vous permettra de découvrir l’outil Tree.

Semaine 4
La semaine 4 sera consacrée à l’analyse de cycle de vie et mettra en scène l’outil Bee, créé par Eco-Emballages. Elle vous permettra de vous familiariser avec cet outil, simple d’utilisation et disponible à tous. Cette session sera animée par Hélène Cruypeninck, experte ACV et spécialiste des démarches d’éco-conception.

Semaine 5
La semaine 5 se propose de vous faire découvrir les démarches d’éco-conception réalisées dans 2 grandes entreprises, et de vous faire réagir, sur le forum du MOOC sur la perception que vous avez de ces démarches, avant un échange avec les équipes qui les ont mises en place.
Elle sera complétée par les interventions de François Charlet de le Mélanie Cotte.

Semaine 6
Pour terminer, la semaine 6 sera consacrée au marketing et à la communication responsable. Animée par Stéphanie Foucard, directrice du pôle sensibilisation chez Eco-Emballages, elle abordera les enjeux que représente le développement durable pour les marques et la façon dont elles l’intègrent dans leur stratégie pour ne pas tomber dans les pièges du greenwashing.

record_voice_over

Les intervenants

Responsable du MOOC :

  • CAHERINE GIRAUD-MAINAND

Directeur de la chaire recyclage et économie cicurlaire au sein de l'Ecole Centrale de Lyon. La chaire est à l'origine de la création de ce MOOC.

Equipe pédagogique :

  • FRANÇOIS CHARLET

Pour vous, l’écoconception c’est :
L’éco-conception doit faire partie intégrante de la stratégie d’une entreprise, tant pour limiter l’impact de son activité sur l’environnement que pour répondre aux attentes des consommateurs de maitriser leurs consommations.

Quelles sont vos activités professionnelles en lien avec l’écoconception :
Au sein d’Eco-Emballages, je suis en charge de faire connaître notre expertise en matière d’éco-conception des emballages et de valoriser les entreprises qui se sont engagées dans une démarche d’éco-conception. Avec pour objectif d’inciter un maximum d’entreprises à réduire leurs emballages.

  • MÉLANIE COTTE

Pour vous, l’écoconception c’est :
Innover pour réduire l’impact environnemental des emballages

Quelles sont vos activités professionnelles en lien avec l’écoconception :
Communiquer sur les bénéfices, notamment environnementaux, des efforts d’éco-conception menés par les entreprises de la grande consommation et de la distribution, et rester en veille sur les innovations sur ce sujet.

  • HÉLÈNE CRUYPENNINCK

Pour vous, l’écoconception c’est :
Ecoconcevoir c’est réussir le challenge passionnant de réunir autour d’une même table ingénieurs, marketeurs, acheteurs, communicants, pour imaginer ensemble une solution qui réduisent les impacts environnementaux tout en suscitant l’adhésion du consommateur.

Quelles sont vos activités professionnelles en lien avec l’écoconception :
Depuis 10 ans, j’accompagne les entreprises et les organisations publiques dans l’évaluation des impacts environnementaux de leurs produits et services ainsi que de leurs politiques environnementales. L’analyse de cycle de vie et l’écoconception s’appliquent à tous les niveaux de la société : quantification des impacts de nos modes de vie pour identifier les pratiques de consommation durables, Bilan Carbone® de sites industriels du secteur de la grande consommation et définition de plan d’action pour réduire l’empreinte carbone, quantification des effets des politiques publiques… Poser les bonnes questions et identifier les meilleures données disponibles sont un challenge quotidien : il faut garantir des résultats fiables et robustes pour prendre la meilleure décision ! Parce que l’ACV est une méthode en constante évolution, j’ai toujours un pied dans la recherche, notamment pour développer des inventaires de cycle de vie de productions agricoles et pour mieux rendre compte de l’impact des pesticides dans les ACV.

  • JEAN-LOUIS DAVOUST

Pour vous, l’écoconception c’est :
Conception d’un produit (par exemple emballages) en faisant en sorte que les impacts sur l’environnement soient les meilleurs possibles.

Quelles sont vos activités professionnelles en lien avec l’écoconception :
Je travaille notamment sur le recyclage et la valorisation des emballages ménagers en plastique, de telle sorte que leur conception intègre cette dimension recyclabilité, et de telle sorte qu’ils deviennent une ressource (matière ou énergie) et non plus un déchet, une fois qu’ils ont « perdu » leur vocation première (i.e., une fois qu’ils ont été séparés des produits qu’ils protégeaient).

  • CARLOS DE LOS LLANOS

Pour vous, l’écoconception c’est :
Un domaine d’innovation et de croissance, une obligation des entreprises pour rester compétitives, une attente essentielle des consommateurs, une clé du développement de l’économie circulaire.

Quelles sont vos activités professionnelles en lien avec l’écoconception :
Eco-Emballages organise le recyclage des déchets d’emballages ménagers en France : nos activités en matière d’écoconception visent à optimiser l’utilisation des différents matériaux (verre, carton, plastique, acier, aluminium) et à accroître l’aptitude au recyclage des emballages.

  • STÉPHANIE FOUCARD

Pour vous, l’écoconception c’est :
C'est une formidable opportunité pour les marques de valoriser leurs engagements en matière d'environnement et d'exprimer dans leurs valeurs et au travers de leur communication, la responsabilité sociétale de l'entreprise. 

Quelles sont vos activités professionnelles en lien avec l’écoconception :
Résponsable du pôle sensibilitation Eco-Emballages, j'accompagne les entreprises adhérentes d'Eco-Emballages et des collectivités locales dans leur communication de manière à ce que les emballages soient tous recyclés demain. 

  • MARYON PAILLEUX

Pour vous, l’écoconception c’est :
Inventer ou ré-inventer un emballage plus respectueux de l’environnement, tout au long de son cycle de vie, sans sacrifier sa fonction, sa praticité et l’esthétisme.

Quelles sont vos activités professionnelles en lien avec l’écoconception :
Ingénieur matériaux/emballages chez Eco-Emballages, je participe à l’optimisation du dispositif de tri et de recyclage des emballages ménagers. Pour cela, je travaille à la fois avec les industriels du recyclage sur l’adaptation de leurs technologies aux emballages mis sur le marché, et avec les conditionneurs sur leurs choix de matériaux et d’associations de matériaux au sein de leurs emballages. L’objectif est ainsi d’assurer la meilleure intégration possible de ces emballages dans les process de recyclage actuels. En vue de l’extension des consignes de tri à tous les plastiques, je travaille également à anticiper les éventuelles problématiques liées à l’introduction de nouveaux complexes plastiques et résines dans la filière de recyclage plastique.

  • JAN LE MOUX

Pour vous, l’écoconception c’est :
Une opportunité de croissance et de compétitivité pour une entreprise. Une nouvelle manière de raisonner et d’innover. Un sujet enthousiasmant et une attente forte de la société. 

Quelles sont vos activités professionnelles en lien avec l’écoconception :
Eco-Emballages pilote le dispositif national de recyclage des emballages ménagers. Elle accompagne également les entreprises pour les sensibiliser à l’éco-conception et leur proposer les bons outils pour se lancer. Mon équipe réalise des études, développe et diffuse des outils en matière d’éco-conception.

Témoignage d'entreprise :

  • DAVID ODIER

Responsable de l'innovation pour la marque Leerdamer Fromagries BEL

  • LAURENCE PERRAYON-DANIEL

Responsable qualité et développement packaging chez Heineken Entreprise

Les porteurs du MOOC :

  • CATHERINE BRÉCHIGNAC

Secrétaire perpétuelle de l'Académie des Sciences. Membre du comité R&D d'Eco-Emballages

  • BERNARD BELLETANTE

Directeur général d'emlyon buisiness school.

  • FRANK DEBOUCK

Directeur de l'Ecole Centrale de Lyon.

Ingénierie pédagogique :

  • AURELY JAUTARD

Aurely Jautard est étudiante au master architecture de l'information de l'ENS de Lyon. Elle assure les fonctions d'éditrice et de community manager dans ce MOOC.

store

Le concepteur

L'École centrale de Lyon est l'une des 210 écoles d'ingénieurs françaises habilitées à délivrer un diplôme d'ingénieur.

Située à Écully près de Lyon, elle a été fondée en 1857. Elle est membre du Groupe Centrale et de la communauté d'établissement Lyon Saint Etienne, première de France avec 130 000 étudiants.

assistant

La plateforme

France Université Numérique (FUN) est la plate-forme nationale française présentée via un portail web visant à promouvoir l'utilisation des cours en ligne ouvert et massif (MOOC).

Les cours sont hébergés par une plateforme distincte du portail et accessibles gratuitement par tous après inscription. 

Quelle note donnez-vous à cette ressource ?
Contenu
0/5
Plateforme
0/5
Animation
0/5

Vous pourriez être intéressé par...