date_range Starts on September 5, 2018
event_note End date November 25, 2018
list 4 sequences
assignment Level : Introductive
label Environment
chat_bubble_outline Language : French
card_giftcard 4.8 points
- /5
Reviews
0 reviews

Key informations

credit_card Free access
verified_user Free certificate
timer 8 hours in total

About the content

Des changements profonds sont à l’œuvre dans le domaine de l’énergie, résumés par le terme de transition énergétique. Ces changements sont impulsés par des contraintes fortes : d’une part les limites des ressources fossiles, d’autre part les impacts environnementaux et les risques associés à la production et à l’usage de l’énergie –en premier lieu bien sûr le changement climatique-. En parallèle, il faut satisfaire les besoins d’une population toujours plus nombreuse, aspirant à de meilleures conditions de vie.

Les énergies fossiles carbonées représentent plus de 80% de l’énergie primaire consommée dans le monde. Réduire de manière drastique leur place implique à la fois de produire de l’énergie autrement (à partir d’énergies renouvelables ou autres sources décarbonées) et de maîtriser nos consommations énergétiques pour tous les usages et dans tous les secteurs.

Une multitude de technologies disponibles ou en développement apportent des éléments de solutions sur les modes de production alternatifs et sur l’efficacité énergétique à l’usage final. Mais aucune technologie, aucune énergie ne sont aujourd’hui des solutions miracles. Des combinaisons sont à mettre en place. En outre, rien ne sera possible sans des changements sur les usages et comportements à travers différentes formes de sobriété énergétique.

Les conséquences sociétales sont fortes. Les solutions centralisées sont concurrencées par des solutions décentralisées voire des solutions individuelles. Le nombre d’acteurs concernés est démultiplié. Les mécanismes économiques sont modifiés. Les conflits autour de l’énergie qu’on croyait limités aux conflits géopolitiques se déplacent à des échelles plus proches.

Dans ces transformations majeures du paysage énergétique, les changements technologiques se combinent et interagissent avec des mutations économiques, politiques et sociales. Les systèmes énergétiques sont plus que jamais des systèmes complexes.

Du fait de la diversité des contextes et des solutions, de la multiplicité des échelles et des acteurs, c’est volontairement que nous parlons de transitions énergétiques au pluriel.

L'ambition du MOOC "Transitions énergétiques : mécanismes et leviers" est de donner les clés de compréhension et d'analyse de ces situations complexes, les enjeux et les leviers d’actions associés et de permettre d'imaginer des réponses adaptées à chaque contexte et à chaque échelle.

more_horiz Read more
more_horiz Read less
dns

Syllabus

Les Fondamentaux :

  • Semaine 1 : Les chaînes énergétiques : Contraintes physiques et caractéristiques techniques
  • Semaine 2 : Les outils d'évaluation technico-économique et environnementale
  • Semaine 3 : Les systèmes énergétiques : mécanismes économiques, politiques et sociaux
  • Semaine 4 : Les transitions énergétiques : pourquoi ? comment ?

Les focalisations :

  • Semaine 5 : Les modèles et scénarios pour les stratégies énergétiques du futur
  • Semaine 6 : Les chaines énergétiques du futur : Sources et exploitation (exemples)
  • Semaine 7 : Les chaines énergétiques du futur : Vecteurs et réseaux (exemples)
record_voice_over

Intructors

Responsables scientifiques

BERNARD BOURGES

Responsable Scientifique de l'ensemble MOOC. Professeur à IMT Atlantique (campus de Nantes). Spécialiste de la modélisation des systèmes énergétiques du bâtiment et des énergies nouvelles, il se consacre depuis 15 ans aux problématiques énergétiques à l'échelle du territoire et de la ville. IMT Atlantique (campus de Nantes)


JÉRÔME ADNOT

Co-responsable Scientifique de l'ensemble MOOC. Professeur à Mines Paristech, docteur-ingénieur et docteur ès sciences. Il a environ 400 articles dans son CV. Jérôme ADNOT a été successivement Responsable de l'option "Machines et Energie" du cycle Ingénieur Civil ; Directeur du CEP-Paris (1986 à 1992) - Directeur-adjoint du CEP (1993 à 2004) ; Créateur de la fonction "Responsable de la Formation Doctorale" et titulaire pendant 15 ans ; Créateur (avec d'autres) des cycles Isupfere (Ingénieur CTI), MSE, TRADD et VE (Masters) et Coordonnateur CALENER (Erasmus, COMETT). Actuellement, il est directeur de l’enseignement de Mines-ParisTech


JEAN-LUC HARION

Responsable Scientifique de la semaine 4. Docteur en Mécanique des Fluides, thermique et énergétique, il enseigne depuis de nombreuses années dans le domaine de l’énergétique et a dirigé durant 8 ans (2007-2015) le Département Energétique Industrielle. Ses domaines de recherche portent sur la mécanique des fluides et l’amélioration des performances de systèmes et composants thermiques. Il est actuellement chargé de missions auprès de la Direction de IMT Lille Douai

Enseignants

MICHEL FALEMPE

Maitre de recherche au laboratoire RAPSODEE, énergéticien, application de la démarche systémique aux systèmes complexes, dont les systèmes sociaux-techniques dynamiques non linéaires hors équilibre. Mines-Albi-Carmaux


NATACHA GONDRAN

Enseignante-chercheur, habilitée à diriger les recherches sur le thème de l'évaluation environnementale, au sein de l’Institut Fayol / UMR 5600 Environnement Ville et Société. Mines-Saint-Etienne


DIDIER GROUSET

40 ans d'expérience dans le développement de solutions technologiques innovantes pour l’utilisation rationnelle de l’énergie, la diminution des émissions de polluants et de CO2, et, depuis 20 ans, les technologies de l'hydrogène, en tant que Professeur à Mines-Albi-Carmaux


PATRICK MAILLÉ

Professeur à IMT Atlantique (campus de Rennes). Ses travaux de recherche portent sur les performances et les aspects économiques des réseaux de télécommunication et d’énergie. IMT Atlantique (campus de Rennes)


NADIA MAÏZI

Professeur HDR, spécialiste de modélisation prospective pour les enjeux énergie et climat. Directrice du C.M.A., laboratoire de référence auprès de l'AIE pour le développement du modèle TIMES. Membre du comité d'expert pour la LTECV. Chef de la délégation ParisTech pour les COP de la CNUCC. Mines-ParisTech


JUDITH SAUSSE

Professeur HDR, dép. Géoingénierie et laboratoire Georessources, géologie, géophysique et pétrophysique des réservoirs naturels, pétroliers, stockages et géothermie profonde EGS. Mines-Nancy


NICOLAS THIOLLIÈRE

Enseignant-chercheur rattaché au laboratoire de recherche SUBATECH. Il travaille sur le développement d’outils de simulation dynamique du cycle du combustible visant à produire des études détaillées de scénarios électro-nucléaires. IMT Atlantique (campus de Nantes)


STÉPHANIE TILLEMENT

Enseignante-chercheur en sociologie au laboratoire LEMNA sur la construction collective de la sûreté nucléaire, la gestion de projets complexes, et les processus de conception et de scénarisation des réacteurs du futur. Membre de la chaire RESOH et copilote le projet ANR «AGORAS» (ANR/investissement d’avenir). IMT Atlantique (campus de Nantes)

store

Content designer

Institut Mines-Télécom is France’s premier group of engineering and management graduate schools. Closely connected to industry, Institut Mines-Télécom is focused on the transformations of the 21st century in 4 key areas: Digital technologies, Energy, Ecology and Production. We train the engineers, managers, and PhDs who will be tomorrow’s leaders in these transformations.

assistant

Platform

France Université Numérique (FUN) is the French national platform presented via a web portal to promote the use of open and massive online course (MOOC). The courses are hosted by a different platform (Open edX) and available for free.

What is your opinion on this resource ?
Content
0/5
Platform
0/5
Animation
0/5